SYNDICAT IMMOBILIER : ANAIS, LA NOUVELLE ASSOCIATION NATIONALE DES AGENCES IMMOBILIÈRES AU SÉNÉGAL

ACCUEIL > SYNDICAT IMMOBILIER : ANAIS, LA NOUVELLE ASSOCIATION NATIONALE DES AGENCES IMMOBILIÈRES AU SÉNÉGAL

Nous avons le plaisir de vous annoncer l’existence d’une nouvelle Association Nationale des Agences Immobilières au Sénégal : ANAIS.

Nous avons estimé urgent et indispensable de nous organiser afin de fédérer la profession immobilière.

En effet, nous notons fréquemment des manquements à la déontologie morale et professionnelle du fait de certaines agences ou courtiers, ce qui cause un grave préjudice à celles qui prônent un service d’exception à leur clientèle. Aussi, notre objectif est de restituer à notre profession une rigueur et un sérieux, qui permettra un meilleur climat de confiance, tant au niveau gouvernemental, qu’entre agences ; mais surtout, cela sera au bénéfice des propriétaires et des locataires qui pourront ainsi être rassurés lorsqu’ils loueront les services d’une agence membre d’ANAIS.

OBJECTIFS ANAIS :

  • Fédérer les agences immobilières pour assainir le secteur immobilier
  • Proposer de la formation professionnelle
  • Accompagner les propriétaires dans leurs démarches de transaction ou de gestion
  • Sensibiliser la population à une meilleure cohabitation en instaurant des syndics de qualité dans les immeubles où cohabitent plusieurs copropriétaires

QUESTIONS A L’ETUDE :

  • cherté des loyers : comment permettre aux locataires d’accéder plus facilement à la location, sans pour autant porter préjudice aux propriétaires ?
  • accumulation des taxes depuis la construction jusqu’à la location : est-ce judicieux ?
  • intérêts bancaires : frein à l’immobilier ?
  • immobilier et environnement : les futures villes sont-elles bien préparées, avec des infrastructures et des services adéquates, pour une meilleure qualité de vie des populations ?
  • qui est sensé apporter des réponses et des conseils en matière immobilière, les agents immobiliers ? les notaires ? les avocats ? Redéfinition des rôles de chacun indispensable à revoir.
  • Système juridique lent et coûteux. Quelles solutions à apporter ?