Bon voisinage et sécurité

Conseil
Publié le 24 mai 2020 à 14 h 03 min

HARMONIE DES FOYERS
En effet, nous vivons de plus en plus dans des immeubles. Cela signifie que nous devons côtoyer des voisins, avec qui, s’entendre paraît être indispensable ou, au pire, se respecter, afin de permettre une convivialité dans l’ensemble des foyers d’un même bâtiment.

Se respecter, c’est aussi prendre conscience de ses droits et de ses devoirs. Par exemple, ne pas garer son véhicule sur une place qui n’est pas la sienne. On doit aussi respecter les espaces publics et ne pas y mettre des objets personnels.

Parmi les autres conseils que nous pouvons donner, il m’en vient un essentiel : notre sécurité.


SÉCURITÉ ACCRUE

En effet, l’année 2018 et ce début 2019, nous pouvons constater une recrudescence de vols et d’intrusion dans les domiciles.
Or, dans le même temps, on se rend compte qu’au Sénégal, nous n’étions pas préparés à de tels agissements. Du coup, de multiples sociétés proposent des alarmes et des caméras de surveillance et les sociétés de gardiennage voient leur personnel être de plus en plus recrutés dans les immeubles.

Mais il y a un moyen de pénétrer vos maisons dont on ne se méfie pas assez. En effet, notamment au niveau des villas, de nombreux « agents » demandent à entrer, pour l’installation téléphonique, le relevé d’électricité ou celui du compteur d’eau.


Or, la plupart du temps, ces « agents » disposent d’un badge, très facile à fabriquer sur ordinateur, sans numéro de matricule (ou illisible) et sans pièce d’identité présentée à celui ou celle qui lui ouvrira.
Et là, il y a danger ! En effet, nous n’avons que très peu de moyens de savoir qui est qui réellement au sein de l’entreprise supposée les envoyer, car il y a sous-traitance de certains services et lorsque vous appelez pour vous renseigner, on n’est jamais en mesure de vous indiquer quel est l’agent réel supposé pénétrer dans votre habitation, en fonction de la zone et du jour.
En clair, le planning des dits agents dans les différentes structures supposées les employer n’est pas mis à la connaissance des agents qui répondent au téléphone.

Du coup, n’importe qui peut se présenter, plusieurs fois d’affilés, faire « connaissance » avec la maison, étudier les coins et recoins et disparaître, sans que l’on sache si, réellement c’était un agent officiel de la structure, ou non.

Du coup, le conseil que je donnerai est d’exiger à ceux qui doivent surveiller votre habitat, de bien indiquer dans un registre, les numéros de pièce d’identité, nom, date de mise en place de la dite pièce et lieu, afin que, le cas échéant, vous puissiez faire des recoupements et , peut-être, faciliter la prise d’un supposé agent « indélicat.

D’ailleurs, si un individu refuse ou indique qu’il a « oublié » sa pièce, le mieux est de ne pas le laisser entrer chez vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *