« Qui choisir, entre un syndic professionnel et un syndic bénévole :

Conseil
Publié le 24 mai 2020 à 13 h 34 min

Les copropriétaires ont le choix entre deux solutions :

  • désigner l’un deux pour occuper les fonctions de syndic (c’est le syndic bénévole)
  • faire appel à une personne étrangère à la copropriété, spécialiste de la gestion immobilière (c’est le syndic professionnel).

Syndic bénévole :
Son activité est limitée à l’administration du seul immeuble où il possède un ou plusieurs lots.
Il a l’obligation de rendre compte de sa gestion aux autres copropriétaires.
Il doit verser les sommes encaissées dans un compte bancaire ouvert au nom de la copropriété.
Si les liens étroits entre le syndic bénévole et les copropriétaires sont évidents, de par la proximité, il faut néanmoins faire attention à ce que les comptes soient transparents et que la gestion soit tenue correctement.

Syndic professionnel :
Le syndic professionnel devrait avoir un niveau de compétence suffisant pour avoir le droit de gérer les biens d’autrui. En effet, le syndic professionnel détiendra des fonds pour le compte des copropriétaires, ce qui incombe de sa responsabilité, en cas de mauvaise gestion ou de non transparence.

Le syndic professionnel est un spécialiste de la gestion immobilière, ce qui fait que les agences immobilières sont les mieux placées pour être syndic professionnel.

Le syndic professionnel a l’obligation de rendre ses comptes au syndicat au moins une fois par an et de soumettre à l’assemblée générale l’état des dépenses effectuées.

En tant que spécialiste de l’administration des biens d’autrui, il se trouve en mesure de résoudre plus efficacement l’ensemble des questions souvent complexes, d’ordres juridique, technique et financier, qu’implique dans la société moderne la gestion des immeubles collectifs.


Si dans les petites copropriétés (deux à trois copropriétaires, généralement), le syndic bénévole est souvent le plus choisi, il n’en est pas de même dès lors que la copropriété a un certain volume et de nombreux copropriétaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *